Comment gagner de l'argent sur internet ?

REJOINDRE Maintenant
MA formation Complète ? 

  • Tes Premières Ventes sous 7 Jours
  • 0€ de Publicité / 0€ de Stock (Dropshipping)
  • +40 H de vidéos - Méthode A à Z -
  • Un VRAI coaching continu pour t'accompagner

[Gratuit] Ma méthode Perso pour valider Mes Niches

Technique 100% Légale & sans parasites grâce à une obligation juridique...!

Blog ou E-commerce ? Quel choix pour gagner sa vie sur internet ?

Quand on cherche à gagner sa vie sur internet, il y a 2 moyens sérieux et crédibles qui reviennent en tête: 

  • Le Blogging
  • Le E-commerce (sous toutes ses Formes). 

A priori tous les autres vecteurs pour gagner de l’argent en ligne sont soit de l’arnaque, soit des méthodes de gagne petit. Bien sûr, on peut très bien gagner sa vie avec de l’Adsense ou de l’Affiliation mais bien souvent pour générer de réels volumes il vous faudra sérieusement vous accrocher.

Un ordinateur et un carton avec l'icone du panier, symbole du e-commerce

Le E-commerce de Niche une valeur sûre en 2019!

De mon point de vue, le Blogging est le plus accessible mais demande une vraie rigueur sur du (trop) long terme et chose non négligeable une véritable passion / expertise à partager. Ne vous lancez pas en Mode Blogueur avec des ambitions de rentabilités si vous n’êtes pas capable de tenir sur la longueur, idéalement il faudrait que vous soyez capable d’alimenter votre Blog plusieurs années sans vous lasser… Pas évident si vous ne respirez pas la passion pour votre sujet.

Le E-commerce demande un brin plus de préparation technique en amont mais la rentabilité est beaucoup plus rapide, plus concrète et surtout vous n’avez pas besoin d’entretenir une véritable passion avec les produits que vous allez commercialiser. Contrairement au Blogging il n’est absolument pas nécessaire de développer quelconque affinité avec votre Audience

Dans le cas d’un Blog le prospect a besoin de s’identifier à l’auteur, d’être stimulé, le Blogueur a besoin de dégager une certaine empathie et de fidéliser ses lecteurs par du contenu de qualité et régulier. L’objectif à terme est de proposer des infos produits payants sur la thématique exploitée, le levier le plus puissant bien souvent est d’exploiter sa mailing liste durement acquise. Si tout se passe bien, alors vous réaliser votre CA sur un ou quelques créneaux dans l’année (lancements orchestrés).
Dans le cas du E-Commerce, le client n’en as strictement rien à faire du qui vous êtes et de ce que vous dégagez : Il veut un produit, il le trouve sur votre boutique, il paye et puis s’en va. Globalement ça se passe comme ça sur du site de niche (hormis les thématiques de produits récurrents) mais vous avez suivi l’idée. Le E-commerce offre une capacité de monétisation quasi instantanée et le lien affectif entre client et marchand reste très creux.

Du point de vue technique et de la mise en oeuvre, la création d’un blog fonctionnel est à priori plus rapide et relativement simplifiée. Et encore...En 2019, avoir un site sur WordPress ne suffit plus. Vous devrez multiplier les canaux d'acquisition en fonction de votre audience : Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, chaque réseau social nécessite des compétences propres pour sortir du lot.

Du point de vue de la rapidité d’acquisitions des signes de ROI la Boutique en ligne vous offrira une expérience d’entrepreneur beaucoup moins décourageante.Un E-commerce relativement jeune peut très bien vendre de façon très correcte, ce qui en général n’est pas vrai pour un business façon Blogueur.

En résumé Ecommerce ou blog ?

Il y a beaucoup plus de Blogs que de E-commerce dans le cimetières des noms de domaines. Se lancer dans le Blogging c’est entrer par la petite porte avec un potentiel de DINGUE, Se lancer dans le E-commerce de Niche c’est faire un placement de bon père de Famille, ça n’explose pas mais ça ne meurt jamais vraiment. Une boutique en ligne, qu’elle génère un MAX de Cash ou pas… Elle tourne point, si vous voulez augmenter votre CA il suffit d’en lancer d’autre. Il n’y a pas de Bonnes idées de E-commerce de Niche avec un mauvais CA vis à vis du temps que vous y aurez consacré.

Vaut il mieux vendre un produit de Niche en One Shot, ou en récurrent ?


Racheter un e-commerce : fantasmes et réalités

 La reprise d’un e-commerce est une excellente solution pour dégager de l’argent rapidement avec un investissement financier modéré. Elle permet de créer son emploi quand le monde de l’entreprise et du salariat vous disent d’aller vous faire cuire un œuf. Ce que mettent en avant les médias ce sont les idées passions & novatrices qui font rêver tout le monde, ces idées foireuses qui feront de vous une épave en cas d’échec, un homme richissime en cas de succès.

La voie du milieu existe : Reprendre un E-commerce qui rapporte sans avoir les yeux plus gros que le ventre. Le problème de beaucoup de Néo-E-commerçants qui se lancent, c’est qu’il se croient plus malins que les autres. Reste humble prends ton temps et tu investiras correctement.

Le quotidien d'un E-Commerçant

La vie d’un e-commerçant en mode routine n’est pas palpitante. Cela se résume effectivement à de l’emballage / expédition de colis. Certes, mais ça veut aussi dire que vous faites des ventes! Vous êtes là pour gagner votre vie, soyez heureux d’en avoir marre d’emballer. Et encore, avec le dropshipping, si vous arrivez à trouver les bons fournisseurs, vous n'aurez aucun colis à emballer !

Si vous en êtes à la phase galère pour gagner du trafic ou à vous demander sur quels leviers appuyer c’est que la niche choisie n’est pas adaptée à votre profil technique et que vous n’avez pas une vision globale.

Schema de fonctionnement du dropshipping

Le modèle du dropshipping, un gain de temps pour le e-commerçant.

 Ce qu’il faut mettre en place pour ne pas devenir esclave de votre Business : vous n’auriez peut être pas du vous lancer comme une fleur. Par contre, je suis convaincu (le mot est même faible, c’est une certitude) qu’il n’y a absolument pas besoin d’être un « pro » pour savoir quoi acheter & quoi faire, surtout pour du petit E-commerce (dire le contraire relève de l’embrouille). C’est comme si vous me disiez qu’il fallait être peintre, maçon ou plombier pour savoir ce qui donne de la valeur à un produit immobilier. Apprenez à savoir : Quoi (estimer un prix d’achat) + Quoi faire (effets leviers), et enfin Comment faire (c’est secondaire, au pire ça se sous-traite très bien, les prestataires foisonnent).
==>Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, si demain vous voulez vous lancer dans la vente de vêtements de marque pour concurrencer Zalando, il est évident que vous allez vous planter… c’est aussi vrai que 1 + 1 font 2!

Rapport temps & argent du E-commerçant :

En fonction des marges réalisées sur ce que vous vendez (à vous de faire les bons choix, le cerveau reste un organe indispensable), je vous garanti que vous ne travaillerez pas pour rien. A 125 Euros en taux horaire par exemple, j’en connais un certains nombre qui seraient prêt travailler 15H par jour. Le plus difficile ne sera pas d’arriver à un taux horaire satisfaisant mais de multiplier le nombre d’heure de travail. Un site E-commerce qui génère 1000 Euros par mois (de bénéfice) ne devrait pas prendre plus de 2 Heures de travail par semaine en phase de routine. Avec 1000 Euros par mois vous ne devenez pas riche, il existe un plafond plutôt bas en fonction des niches. Ok! Mais votre taux horaire est monstrueux. Pour gagner plus, il faudra travailler plus => Multiplier le nombre de E-commerces dont vous serez propriétaires. Si vous arrivez à travailler 15H de travail effectif par jour, je vous laisse calculer le salaire en fin de mois… Si vous souhaitez avoir un max de temps de libre tout en gagnant votre croûte, c’est vous qui voyez, avoir le droit de ne rien faire est une richesse aussi palpable que l’argent.

L’exemple des 6000 Euros de CA par mois est un mauvais exemple. Si vous margez à x3 sur les les produits que vous revendez, le salaire en fin de mois est tout à fait honorable. Si vous vendez des fromages sur lesquels vous margez à 5%, effectivement il vaut mieux aller faire du vélo, passer un coup de balai ou tondre la pelouse… Vous n’êtes pas la Fnac, vous ne pouvez pas compter sur des volumes importants.

Concernant la nécessité de faire appel à des prestataires à tout va, il va falloir que vous appreniez vous même à savoir ce qui a un vrai intérêt économique et ce qui n’en a pas => Faire plus joli ne sert à rien si votre audience n’a que peu de considérations pour l’esthétique => Cas de figure commun sur des niches où vos concurrent seront aussi de petits e-commerçants. Pour enfoncer le clou, 90% de ce qui fait vivre une boutique en ligne n’a rien de technique

Etre passionné est il suffisant pour gagner de l'argent sur internet ?

Faire de sa passion son job : sur le papier ça fait poète. Sur le compte en banque ça n’a que rarement l’effet escompté. Dites Stop aux phrases lait à la fraise : "Fais de ton Job (qui te rapporte) ta passion et utilise ton temps libre pour faire ce qui économiquement n’a aucun intérêt…"

Je ne dis pas qu’il n’y a aucune passion qui soit monétisable, mais si elle l’est c’est souvent qu’elle est devenue une expertise. Tout le monde se fou que vous soyez juste « passionné », sauf pour bavarder en mode ménagère, la passion n’apporte aucun crédit, l’expertise apporte de l’autorité dont découle un certain potentiel commercial.

La petite histoire de Didier, Fan de tuning

Admettons que vous soyez fan de tuning, naturellement en phase d’investissement vous allez rechercher toutes les opportunités de rachat sur cette thématique. Problème, après avoir fait le tour des petites annonces vous allez pouvoir récolter avec un peu de chance deux sites qui sont en vente sur ce créneau.

Sur ces 2 sites, l’un est carrément à la ramasse et n’a aucun intérêt à être racheté, l’autre coûte monstrueusement cher et s’adresse plutôt à un profil de commerçant « classique » => La grosse machinerie, faire appel à son banquier, se lancer dans des démarches administratives longues et lourdingues, le stress de l’investissement assassin… En manque d’opportunité adaptée, vous vous retrouvez comme un couillon à attendre la perle qui n’arrivera peut être jamais. La cerise sur le gâteau c’est qu’en général vous n’aurez pas la patience de surveiller, de fouiner coûte que coûte, de démarcher sans relâche : vous allez passer à autre chose et ça en sera fini de votre « investissement passion ».

Avez vous une légitimité pour espérer sortir du lot grâce à votre passion ? Savez vous rester à votre place ?

Je vais être incisif… à priori non! Pas plus qu’un autre passionné de Tuning, et là où ça fait mal c’est que vous êtes déjà plusieurs milliers à être des coquets de la voiture. Cette foison d’autres sites concurrents feront aussi que techniquement vous allez être complètement à la ramasse, n’oublions pas que votre passion c’est le tuning… pas le SEO, ni le marketing (à priori vous n’êtes pas un génie du web sinon vous le sauriez déjà).

Un panneau lumineux avec marqué "Work Harder", travailler dur

Ne jamais confondre passion et expertise

Quelques cacahuètes sur un mal entendu


Si par hasard vous devenez l’heureux propriétaire du E-commerce de vos rêves et qui ressort en pôle position sur Google => sur la longueur et sur un malentendu vous allez faire quelques ventes. Problème, c’est que comme le marché est saturé, les acteurs de la thématique ont déjà démontés les prix et se sont généralement tirés vers le bas. A ce petit jeu ce sont toujours les gros du secteur qui seront gagnant, vous ne serez jamais qu’une brin d’herbe rappelé tôt ou tard à redevenir poussière. Quels arguments auriez vous pour vendre plus cher ?

Vous voulez être malin et vendre encore moins cher ? C’est encore la pire des solutions et le volume des ventes ne s’en trouvera surement pas amélioré, vous n’avez pas de crédibilité et vendre des produits à prix cassés n’arrangera pas la chose. Vendre un produit au juste prix, voire un brin au dessus des tarifs du marché, booste votre autorité. Pour pouvoir vendre moins cher et rester crédible il faut que votre audience puisse comprendre comment c’est possible autrement qu’en vendant de la contre-façon ou en proposant une arnaque.

Dans quelle cas la passion peut elle rimer avec pognon ?

Si vous êtes réellement reconnu par une solide communauté comme étant une référence sur votre domaine, c’est OK. Vous pourrez vous passer sans trop de difficulté de la phase copain / copain avec Google. Côté fournisseur, vous justifiez aussi d’une certaine crédibilité, vous avez un réseau de support, vous êtes reconnu et avez toutes les cartes en main pour ne pas devenir le pigeon de service.

Si vous êtes sur une niche, un concept underground, où vous sentez qu’il y a un vide à combler et où il n’y a pas de gros acteurs économiques, alors c’est OK aussi. Le fait qu’il n’y ait pas de gros sur un marché ne signifie pas qu’il n’y a pas d’argent à faire, il n’y en a tout simplement pas assez pour une grosse entreprise. Pour vous qui travaillez dans votre garage, à la puriste, générer un tout petit CA tous les mois pourrait vous suffir à vous générer une autonomie financière confortable. Une bonne niche, c’est aussi une bonne occasion pour trouver des produits qui à la revente sont encore compatible avec la vie d’un petit E-commerçant. Recherchez à minima des marges à x2, x3 et ne raisonnez pas en terme de volume.

Etre passionné, oui mais...

La passion c'est bien, l'expertise c'est mieux. Avant de vous lancer dans le domaine que vous affectionnez, faites une étude de marché. Déterminez quels sont les compétences que vous devez acquérir. Si vous êtes un cador reconnu dans votre domaine, alors, vous avez des chances de réussir.

Le statut d'Auto entrepreneur en dropshipping

Vous souhaitez tenter l’expérience du E-commerce ? Lorsqu’on cherche à monter son business en auto entreprise, la 1ère chose à faire est de s’assurer d’avoir balayées l’ensemble des concepts et idées qui marchent et qui dégagent une véritable rentabilité. Le statut d’auto entrepreneur s’ouvre en 2 clics sur internet mais la réflexion en amont qui vous amène à cette décision doit être mûrement réfléchie : ne serait ce pour éviter les déboires avec l’administration française qui fonctionne le plus mal, la RSI. Il n’est pas rare de péter un plomb administratif, même sans jamais avoir dégager de CA…

Pourquoi vous devez commencer en auto-entreprise

Sur Mon-salaire-en-slip.fr le sujet c’est de se focaliser sur les business en ligne type E-commerce de Niche. Nous allons donc rester concentré sur le Business de l’achat / revente en ligne… et ça tombe plutôt bien parce que le Statut d’A.E est presque magique de par sa simplicité de mise en oeuvre et sa parfaite adéquation avec vos besoins de E-commerçants de niche. Il sera temps de penser à changer de statut lorsque vous démonterez le plafond de Chiffre d’affaire. A ce moment là ça voudra dire que vous aurez atteints vos objectifs financiers. Si vous débutez et que c’est votre 1ère entreprise je vous conseille fortement de ne pas vous perdre dans les méandres des statuts juridiques d’entreprises : Le E-commerce de Niche (j’insiste sur le mot niche) est parfaitement adapté à ce statut.

Auto entreprise, E-Commerce et Rentabilité

L’un des points noirs lorsque l’on est en auto entreprise c’est que l’on est taxé sur le chiffre d’affaire et non pas sur le bénéfice. La taxation des E-commerces s’élève à 13% env. du CA pour de la vente de biens et marchandises.

Prenons cet exemple simple : Vous achetez à votre fournisseur un accessoire à 20 Euros, que vous souhaitez revendre à 25Euros + 7 Euros de Frais de ports, Soit 32 Euros pour le client final. Votre Bénéfice est de 5 Euros. Calcul des cotisations : 32Euros x 13% = 4,16Euros à payer à l’Etat. Votre bénéfice réel est : 5Euros – 4,16Euros = 0.84Cts… Dans ce cas de figure il n’y a aucun intérêt à monter un E-commerce, ce modèle économique ne doit pas être le votre, ce modèle n’est tout simplement pas viable. Il vous faudrait réaliser 1000 ventes par mois pour vous approcher des 1000Euros mensuels et vous n’auriez plus de vie! Emballer 33 Commandes par jour, c’est long et pas très palpitant pour moins de 1000Euros mensuels de revenus. C’est le meilleur moyen pour devenir un patron pauvre, de se tuer à la tâche pour pas grand chose.

Le plus drôle dans l’histoire c’est que l’exemple d’auto entreprise que je viens de donner est plus difficile à concrétiser qu’un business qui rapporte un revenu équivalent mais avec à peine 30 commandes par mois, soit une commande par jour : une rentabilité bien plus attrayante du point de vue du temps investi.
L’explication : Si vous ne pouvez marger qu’à 25% sur votre produit c’est que vous n’êtes certainement pas sur une niche et qu’à priori vous êtes beaucoup trop nombreux à vendre ce produit. Un conseil, changez immédiatement de produit.

​Autoentreprise et TVA

Dans mes business, je n’ai jamais margé à moins de 100% et ma moyenne se situe autour des 400% avec un plafond à 800%. Ne choisissiez que des produits sur lesquels pour vous pouvez vous faire plaisir au niveau des marges. Considérez le volume pondéré de votre capacité à acquérir de la visibilité dans un second temps. Si vous souhaitez pratiquer des tarifs proches de ceux du fournisseurs il faudra choisir un autre statut d’entreprise. D’autant plus que l’AutoEntrepreneur ne récupère pas la TVA… C’est le second point noir.

Un entrepreneur qui se prend la tête

Ne tombez pas dans le piège de l'enfer administratif : foncez !

Les Auto entrepreneurs qui cartonnent

Qu’on se le dise, un auto entrepreneur qui cartonne ça n’existe pas souvent… Je vous rappelle que le plafond à été augmenté à 170 000 Euros de CA par an. Les Auto Entreprises qui fonctionnent bien en E-commerces sont dans tous les cas des petites boites avec un seul bonhomme derrière. 

Admettons qu’un E-commerce soit sur 100% de marge et qu’il soit à 170 000 Euros de CA, son bénéfice annuel est de 85 000 Euros, moins les charges de 13% (=11 050 Euros). Passé le seuil de 82 800€, l'auto entrepreneur est contraint de payer la TVA. Soit un total de 17440€ de TVA pour notre exemple.

Cela donne un salaire annuel net à 56510 Euros, soit un peu plus de 4709 Euros mensuels. Ça représente un salaire très correct, mais on est loin des 85 000 Euros de CA, et encore je n’ai pas compté les frais postaux dans mon calcul des taxes sur le CA. Ni votre impôt sur le revenu... Retenez ceci, pour exploiter à fond le statut d’auto entrepreneur il faut exploser les marges. Ce qui ne signifie pas que vous devez arnaquer le client, mais il faut vous positionner dans des thématiques nichées où les coefficients sont habituellement haut, à la limite du choquant quand on s’y intéresse du point de vue du consommateur lambda.

Le portage salarial et le E-commerce

Bien qu’intéressant de prime abord et simple à mettre en place… D’une part ce n’est pas un statut adapté au E-commerce (Techniquement et financièrement) et d’autre part à ma connaissance il n’y a pas de société de portage salarial qui accepte les E-commerçants.

Cet article a été mis à jour en Fevrier 2019 et sur ma base de connaissance qui dans le domaine Administratif n’est ni complète, ni garantie. Le dernier conseil de cet Article c’est : Lancez vous, Vous verrez après… Le statut d’AE est parfait pour ça. Trop de Business sont plombés par les lourdeurs administratives de départ. Si vous voulez être au Top de l’optimisation, de la légalité et des dernières normes en vigueur choisissez de déléguer (comptables, avocats…) mais vous commencerez à perdre de l’argent avant même d’être sur de pouvoir en gagner… Et pour enfoncer le clou, si vous ne le saviez pas, 90% des E-commerces Français sont en infraction avec les normes et règlements en vigueur… vous ne serez donc pas seul. Faites au mieux pour être carré et respecter toutes les règles et focalisez vous sur votre Business.

Auto entrepreneur : le statut idéal pour vous lancer

Vous l'avez compris, le statut d'auto entrepreneur va vous permettre de vous lancer dans le e-commerce plus facilement. Ne vous laissez pas déborder par les lourdeurs administratives. Foncez dans un premier temps. La majorité des entreprises ne sont pas dans les clous, ce qui explique pourquoi presque personne ne ressort quasiment jamais indemne d'un contrôle de l'URSSAF. Ensuite, visez une priorité : celle de faire au minimum 100% de marge sur chaque produit que vous vendez. En dessous de ce seuil, point de salut...

Aller plus loin

Le Web est (encore en 2019...) une VÉRITABLE machine à cash!
Il suffit de te FORMER SÉRIEUSEMENT

>