LA PASSION TOXIQUE DU E-COMMERÇANT NÉOPHYTE & UTOPISTE

Faire de sa passion son job : sur le papier ça fait poète, sur le compte en banque ça n’a que rarement l’effet escompté. Dites Stop aux phrases lait à la fraise et lâchez la poésie » : Fais de ton Job (qui te rapporte) ta passion » et utilise ton temps libre pour faire ce qui économiquement n’a aucun intérêt…

Je ne dis pas qu’il n’y a aucune passion qui soit monétisable, mais si elle l’est c’est souvent qu’elle est devenue une expertise. Tout le monde se fou que vous soyez juste « passionné », sauf pour bavarder en mode ménagère, la passion n’apporte aucun crédit, l’expertise apporte de l’autorité dont découle un certain potentiel commercial.

La passion vous fais passer à côté de milliers de niche rentables

Admettons que vous soyez fan de tuning, naturellement en phase d’investissement vous allez rechercher toutes les opportunités de rachat sur cette thématique. Problème, après avoir fait le tour des petites annonces vous allez pouvoir récolter avec un peu de chance deux sites qui sont en vente sur ce créneau. Sur ces 2 sites, l’un est carrément à la ramasse et n’a aucun intérêt à être racheté, l’autre coûte monstrueusement cher et s’adresse plutôt à un profil de commerçant « classique » => La grosse machinerie, faire appel à son banquier, se lancer dans des démarches administratives longues et lourdingues, le stress de l’investissement assassin… En manque d’opportunité adaptée, vous vous retrouvez comme un couillon à attendre la perle qui n’arrivera peut être jamais. La cerise sur le gâteau c’est qu’en général vous n’aurez pas la patience de surveiller, de fouiner coûte que coûte, de démarcher sans relâche : vous allez passer à autre chose et ça en sera fini de votre « investissement passion ».

Avez vous une légitimité pour espérer sortir du lot grâce à votre passion ? Savez vous rester à votre place ?

Je vais être incisif… à priori non! Pas plus qu’un autre passionné de Tuning, et là où ça fait mal c’est que vous êtes déjà plusieurs milliers à être des coquets de la voiture. Cette foison d’autres sites concurrents feront aussi que techniquement vous allez être complètement à la ramasse, n’oublions pas que votre passion c’est le tuning… pas le SEO, ni le marketing (à priori vous n’êtes pas un génie du web sinon vous le sauriez déjà).

Quelques cacahuètes sur un mal entendu

Si par hasard vous devenez l’heureux propriétaire du E-commerce de vos rêves et qui ressort en pôle position sur Lycos ou Exalead => sur la longueur et sur un malentendu vous allez faire quelques ventes. Problème, c’est que comme le marché est saturé, les acteurs de la thématique ont déjà démontés les prix et se sont généralement tirés vers le bas. A ce petit jeu ce sont toujours les gros du secteur qui seront gagnant, vous ne serez jamais qu’une brin d’herbe rappelé tôt ou tard à redevenir poussière. Quels arguments auriez vous pour vendre plus cher ?

Vous voulez être malin et vendre encore moins cher ? C’est encore la pire des solutions et le volume des ventes ne s’en trouvera surement pas amélioré, vous n’avez pas de crédibilité et vendre des produits à prix cassés n’arrangera pas la chose. Vendre un produit au juste prix, voire un brin au dessus des tarifs du marché, booste votre autorité. Pour pouvoir vendre moins cher et rester crédible il faut que votre audience puisse comprendre comment c’est possible autrement qu’en vendant de la contre-façon ou en proposant une arnaque.

Dans quelle cas la passion peut elle rimée avec pognon ?

Si vous êtes réellement reconnu par une solide communauté comme étant une référence sur votre domaine, c’est OK. Vous pourrez vous passer sans trop de difficulté de la phase copain / copain avec Google. Côté fournisseur, vous justifiez aussi d’une certaine crédibilité, vous avez un réseau de support, vous êtes reconnu et avez toutes les cartes en main pour ne pas devenir le pigeon de service.

Si vous êtes sur une niche, un concept underground, où vous sentez qu’il y a un vide à combler et où il n’y a pas de gros acteurs économiques, alors c’est OK aussi. Le fait qu’il n’y ait pas de gros sur un marché ne signifie pas qu’il n’y a pas d’argent à faire, il n’y en a tout simplement pas assez pour une grosse entreprise. Pour vous qui travaillez dans votre garage, à la puriste, générer un tout petit CA tous les mois pourrait vous suffir à vous générer une autonomie financière confortable. Une bonne niche, c’est aussi une bonne occasion pour trouver des produits qui à la revente sont encore compatible avec la vie d’un petit E-commerçant. Recherchez à minima des marges à x2, x3 et ne raisonnez pas en terme de volume.

A propos de l'auteur Frédéric ZIBETTE (MonSalaireEnSlip)

Issu du monde du SEO, j'applique à mes E-commerces de Niche des méthodes alternatives qui permettent d'aller vite là où la plupart se cassent les dents... Mes domaines de prédilections sont : Les E-commerces de Niche (en stock classique & en Dropshipping), Amazon FBA, Facebook (+Ads). Auteur de contenus gratuits pour se former à la monétisation via le Web, je propose aussi des Packs de formations accélérés.

Suivez moi sur: