Auto entrepreneur & E-commerce : Entreprise Rentable ?

Auto Entrepreneur 2016 E-commerce
Facebooktwittergoogle_plustumblrmail

Vous souhaitez tenter l’expérience du E-commerce ? Lorsqu’on cherche à monter son business en auto entreprise, la 1ère chose à faire est de s’assurer d’avoir balayées l’ensemble des concepts et idées qui marchent et qui dégagent une véritable rentabilité. Le statut d’auto entrepreneur s’ouvre en 2 clics sur internet mais la réflexion en amont qui vous amène à cette décision doit être mûrement réfléchie : ne serait ce pour éviter les déboires avec l’administration française qui fonctionne le plus mal, la RSI. Il n’est pas rare de péter un plomb administratif, même sans jamais avoir dégager de CA…

Auto entreprise : Achat / (Re) vente

Sur Mon-salaire-en-slip.fr le sujet c’est de se focaliser sur les business en ligne type E-commerce de Niche. Nous allons donc rester concentré sur le Business de l’achat / revente en ligne… et ça tombe plutôt bien parce que le Statut d’A.E est presque magique de par sa simplicité de mise en oeuvre et sa parfaite adéquation avec vos besoins de E-commerçants de niche. Il sera temps de penser à changer de statut lorsque vous démonterez le plafond de Chiffre d’affaire. A ce moment là ça voudra dire que vous aurez atteints vos objectifs financiers. Si vous débutez et que c’est votre 1ère entreprise je vous conseille fortement de ne pas vous perdre dans les méandres des statuts juridiques d’entreprises : Le E-commerce de Niche (j’insiste sur le mot niche) est parfaitement adapté à ce statut.

Auto entreprise : E-Commerce et Rentabilité ?

L’un des points noirs lorsque l’on est en auto entreprise c’est que l’on est taxé sur le chiffre d’affaire et non pas sur le bénéfice. La taxation des E-commerces s’élève à 13% env. du CA pour de la vente de biens et marchandises. Prenons cet exemple simple : Vous achetez à votre fournisseur un accessoire à 20 Euros, que vous souhaitez revendre à 25Euros + 7 Euros de Frais de ports, Soit 32 Euros pour le client final. Votre Bénéfice est de  5Euros.  Calcul des cotisations : 32Euros x 13% = 4,16Euros à payer à l’Etat. Votre bénéfice réel est : 5Euros – 4,16Euros = 0.84Cts… Dans ce cas de figure il n’y a aucun intérêt à monter un E-commerce, ce modèle économique ne doit pas être le votre, ce modèle n’est tout simplement pas viable. Il vous faudrait réaliser 1000 ventes par mois pour vous approcher des 1000Euros mensuels et vous n’auriez plus de vie! Emballer 33 Commandes par jour, c’est long et pas très palpitant pour moins de  1000Euros mensuels de revenus.  C’est le meilleur moyen pour devenir un patron pauvre, de se tuer à la tâche pour pas grand chose.

Le plus drôle dans l’histoire c’est que l’exemple d’auto entreprise que je viens de donner est plus difficile à concrétiser qu’un business qui rapporte un revenu équivalent mais avec à peine 30 commandes par mois, soit une commande par jour : une rentabilité bien plus attrayante du point de vue du temps investi.
L’explication : Si vous ne pouvez marger qu’à 25% sur votre produit c’est que vous n’êtes certainement pas sur une niche et qu’à priori vous êtes beaucoup trop nombreux à vendre ce produit. Un conseil, changez immédiatement de produit.

Dans mes business, je n’ai jamais margé à moins de 100% et ma moyenne se situe autour des 400% avec un plafond à 800%. Ne choisissiez que des produits sur lesquels pour vous pouvez vous faire plaisir au niveau des marges. Considérez le volume pondéré de votre capacité à acquérir de la visibilité dans un second temps. Si vous souhaitez pratiquer des tarifs proches de ceux du fournisseurs il faudra choisir un autre statut d’entreprise. D’autant plus que l’AutoEntrepreneur ne récupère pas la TVA… C’est le second point noir.

Les Auto entrepreneurs qui cartonnent

Qu’on se le dise, un auto entrepreneur qui cartonne ça n’existe pas… Je vous le rappelle le plafond est à 80 000Euros de CA par an. Les Auto Entreprises qui fonctionnent bien en E-commerces sont dans tous les cas des petites boites avec un seul bonhomme derrière. Admettions qu’un E-commerce soit sur 100% de marge et qu’il soit à 80 000Euros de CA, son bénéfice annuel est de 40 000Euros, moins les charges de 13% (=10400Euros), ça donne un salaire annuel net à 29 600Euros, soit un peu plus de 2 000Euros mensuels.  Ça reste un salaire très correct, mais on est loin des 80 000 Euros de CA, et encore je n’ai pas compter les frais postaux dans mon calcul des taxes sur le CA. Retenez ceci, pour exploiter à fond le statut d’auto entrepreneur il faut exploser les marges. Ce qui ne signifie pas que vous devez arnaquer le client, mais il faut vous positionner dans des thématiques nichées où les coefficients sont habituellement haut, à la limite du choquant quand on s’y intéresse du point de vue du consommateur lambda.

Le portage salarial et le E-commerce

Bien qu’intéressant de prime abord et simple à mettre en place… D’une part ce n’est pas un statut adapté au E-commerce (Techniquement et financièrement) et d’autre part à ma connaissance il n’y a pas de société de portage salarial qui accepte les E-commerçants.


Cet article est rédigé en Avril 2016 et sur ma base de connaissance qui dans le domaine Administratif n’est ni complète, ni garantie. Le dernier conseil de cet Article c’est : Lancez vous, Vous verrez après… Le statut d’AE est parfait pour ça. Trop de Business sont plombés par les lourdeurs administratives de départ.  Si vous voulez être au Top de l’optimisation, de la légalité et des dernières normes en vigueur choisissez de déléguer (comptables, avocats…) mais vous commencerez à perdre de l’argent avant même d’être sur de pouvoir en gagner… Et pour enfoncer le clou, si vous ne le saviez pas, 90% des E-commerces Français sont en infraction avec les normes et règlements en vigueur… vous ne serez donc pas seul. Faites au mieux pour être carré et respecter toutes les règles et focalisez vous sur votre Business.

Facebooktwittergoogle_plustumblrmail

rssyoutube

Related posts

Leave a Comment

Je souhaite Répondre et faire parti des abonnés!